Gestion des apports solaires sur une surface inclinée

Posez vos questions sur l'utilisation de la simulation thermique et énergétique dynamique

Modérateurs : Stephane_T, Régis, Ludovic_B, Renaud, Jean-Louis

Répondre
julienan3401
Novice
Messages : 2
Enregistré le : 15 juin 2022 16:29

Gestion des apports solaires sur une surface inclinée

Message par julienan3401 » 20 juin 2022 15:10

Bonjour,
Dans le cadre d'un projet j'aimerais pouvoir incliner une baie vitrée vers le sol (par exemple avec un angle d'inclinaison de 120°, donc 30° incliné vers le sol par rapport à la verticale).

Je me posais alors une question sur l'influence de l'incidence solaire sur la réflectivité du verre , et par conséquent de son facteur solaire.
J'ai vu dans le fichier "Algorithmes comfie" que cette influence est prise en compte et la formule est donnée pour le simple vitrage et le double vitrage ( Fs=Fsn*cosinc*(2.5-1.56cosinc) pour le double vitrage et la même chose avec le facteur de réduction réduit à la racine pour le simple vitrage).

Qu'en est-il du triple vitrage? Existe-t-il une formule pour calculer la variation du Flux solaire ou non? Si cela n'existe pas comment est calculé la réduction du Flux solaire dans ce cas là?

Une autre question, vis à vis du flux solaire diffus est ce qu'un ombrage est appliqué à cette baie vitrée vu que la paroi elle même fait ombre au vitrage ou est ce que le modèle de calcul considère que la baie vitrée reçoit l'ensemble du rayonnement solaire diffus par le ciel et le sol suivant son inclinaison?


Merci pour votre attention,
Cordialement.

Avatar du membre
Stephane_T
Administrateur
Messages : 492
Enregistré le : 28 janv. 2013 09:27
Localisation : IZUBA énergies

Re: Gestion des apports solaires sur une surface inclinée

Message par Stephane_T » 24 juin 2022 14:31

julienan3401 a écrit : 20 juin 2022 15:10 Bonjour,
Dans le cadre d'un projet j'aimerais pouvoir incliner une baie vitrée vers le sol (par exemple avec un angle d'inclinaison de 120°, donc 30° incliné vers le sol par rapport à la verticale).

Je me posais alors une question sur l'influence de l'incidence solaire sur la réflectivité du verre , et par conséquent de son facteur solaire.
J'ai vu dans le fichier "Algorithmes comfie" que cette influence est prise en compte et la formule est donnée pour le simple vitrage et le double vitrage ( Fs=Fsn*cosinc*(2.5-1.56cosinc) pour le double vitrage et la même chose avec le facteur de réduction réduit à la racine pour le simple vitrage).

Qu'en est-il du triple vitrage? Existe-t-il une formule pour calculer la variation du Flux solaire ou non? Si cela n'existe pas comment est calculé la réduction du Flux solaire dans ce cas là?
Depuis environ un an, le cas du triple vitrage est traité à partir d'abaques issus d'un article scientifique : "EVALUATION OF PREDICTIVE MODELS FOR THE ANGLE-DEPENDENT TOTAL SOLAR ENERGY TRANSMITTANCE OF GLAZING MATERIALS" de J. KARLSSON, M. RUBIN et A. ROOS. (Solar Energy Vol. 71, No. 1, pp. 23–31, 2001)
Nous n'utilisons plus les formules analytiques mentionnées plus haut.
De plus, les angles d'incidence pris en compte tiennent effectivement compte de l'inclinaison possible de la fenêtre.

Votre question me fait penser que le document Algorithmes de Comfie n'a pas été mis à jour sur ce point.
Une autre question, vis à vis du flux solaire diffus est ce qu'un ombrage est appliqué à cette baie vitrée vu que la paroi elle même fait ombre au vitrage ou est ce que le modèle de calcul considère que la baie vitrée reçoit l'ensemble du rayonnement solaire diffus par le ciel et le sol suivant son inclinaison?
Un masque solaire est automatiquement généré pour chaque paroi extérieure à partir de votre saisie. Pour le vérifier, affichez votre projet dans l'interface Pleiades Éditeur et visualisez le masque proche appliqué à la paroi concernée. Tous les calculs de rayonnement incident (direct et diffus) ont été améliorés l'an dernier afin de prendre en compte tout type de masque quelle que soit l'inclinaison de la paroi.
Merci pour votre attention,
Cordialement.
Stéphane Thiers
Ingénieur R&D
Tel. support : +33 (0)4 67 18 62 20
courriel : support@izuba.fr

IZUBA énergies
35 rue Gine
Ecoparc
34690 FABRÈGUES

julienan3401
Novice
Messages : 2
Enregistré le : 15 juin 2022 16:29

Re: Gestion des apports solaires sur une surface inclinée

Message par julienan3401 » 30 juin 2022 08:13

Bonjour,

Merci beaucoup pour votre réponse claire et précise.

Vous dites que le fichier algorithme comfie n'a pas été mis à jour sur le point des facteurs solaire.
Est-ce que c'est aussi le cas pour les autres données liées au rayonnement solaire?
Du moins est-ce que les masques proches et lointains sont toujours déterminés tels que présenté dans le fichier
et le modèle de rayonnement diffus est-t-il toujours isotrope?

Merci pour votre attention.

Avatar du membre
Stephane_T
Administrateur
Messages : 492
Enregistré le : 28 janv. 2013 09:27
Localisation : IZUBA énergies

Re: Gestion des apports solaires sur une surface inclinée

Message par Stephane_T » 30 juin 2022 17:01

julienan3401 a écrit : 30 juin 2022 08:13 Bonjour,

Merci beaucoup pour votre réponse claire et précise.

Vous dites que le fichier algorithme comfie n'a pas été mis à jour sur le point des facteurs solaire.
Est-ce que c'est aussi le cas pour les autres données liées au rayonnement solaire?
Du moins est-ce que les masques proches et lointains sont toujours déterminés tels que présenté dans le fichier
Non, ces approches géométriques simples ont été améliorées à plusieurs reprises. Actuellement, on n'utilise plus les masques proches "rectangulaires" définis par deux angles et une hauteur, mais des masques représentés dans le plan Azimut/Hauteur comme des polygones (tels qu'ils sont visibles dans l'Editeur). Les calculs sur le direct restent valables (est-ce que le soleil est masqué ou non) mais pour diffus, c'est plus compliqué. Nous avons développé une approche mathématique permettant d'intégrer la part masquées du ciel en tenant compte de l'angle d'incidence sur le vitrage (effet cosinus).
et le modèle de rayonnement diffus est-t-il toujours isotrope?
Oui. Et les calculs sont déjà suffisamment compliqué comme ça :wink:

Il faut vraiment que je reprenne ce document de fond en comble, mais je ne sais pas quand j'en trouverai le temps...
Stéphane Thiers
Ingénieur R&D
Tel. support : +33 (0)4 67 18 62 20
courriel : support@izuba.fr

IZUBA énergies
35 rue Gine
Ecoparc
34690 FABRÈGUES

Répondre