CHangement norme dimensionnement chauffage

Posez vos questions sur l'utilisation des modules de dimensionnement de chauffage ou de climatisation

Modérateurs : Stephane_T, Ludovic_B, Régis

Répondre
Jonathan_DS
Membre
Messages : 9
Enregistré le : 06 oct. 2021 08:03
Localisation : DS INGENIERIE - Lot (46)

CHangement norme dimensionnement chauffage

Message par Jonathan_DS » 26 janv. 2023 11:59

Bonjour,

Est-il prévu une màj du module "chauffage" avec la prise en compte de la nouvelle norme NF EN 12831-1?

La 12831 étant annulée depuis 2017.

Il me semble qu'il y a des différences de calculs sur la prise en compte des infiltrations notamment...

Merci

Caeli
Omniscient
Messages : 715
Enregistré le : 05 févr. 2013 18:11

Re: CHangement norme dimensionnement chauffage

Message par Caeli » 31 janv. 2023 09:27

Bon ben j'ai moi aussi 6ans de retard, je n'avais pas suivi...
Bertrand Frezet
Caeli Conseil
www.caeli-conseil.fr

Avatar du membre
Louis
Administrateur
Messages : 104
Enregistré le : 16 sept. 2021 14:05

Re: CHangement norme dimensionnement chauffage

Message par Louis » 07 févr. 2023 11:19

Bonjour,
En effet nous avons prévu de mettre à jour le module de dimensionnement pour respecter cette nouvelle norme, mais cette mise à jour n'est pas encore planifiée, en vu de priorités sur d'autres éléments de développements.
Louis Hurteau
Tel. support : +33 (0)4 67 18 62 20
mail : support@izuba.fr

IZUBA énergies
35 Rue Gine
Ecoparc
34690 FABRÈGUES

Sebastien G6
Spécialiste
Messages : 98
Enregistré le : 21 déc. 2017 15:26

Re: CHangement norme dimensionnement chauffage

Message par Sebastien G6 » 25 avr. 2023 13:44

Puisqu'on parle des infiltrations en dimensionnement, je préfèrerait que les infiltrations dans les modules chaud et froid soient renseignées via le Q4pa plutôt que le n50, parce que c'est le Q4pa qu'on va vérifier sur le chantier et c'est ce qu'on donne comme objectif aux équipes travaux.
Et en bon paresseux, j'ai pas très envie de faire la conversion pour chaque local.

Jonath
Omniscient
Messages : 750
Enregistré le : 30 janv. 2013 11:02
Localisation : Chambéry
Contact :

Re: CHangement norme dimensionnement chauffage

Message par Jonath » 03 mai 2023 10:12

J'avoue, pouvoir renseigner le Q4 plutot que N50 serait pas mal.

Ou alors de laisser le choix :wink:
Jonathan Gandy
Savoie Eco'Logis Conseil
Site ecologisconseil
Blog ecologisconseil

Caeli
Omniscient
Messages : 715
Enregistré le : 05 févr. 2013 18:11

Re: CHangement norme dimensionnement chauffage

Message par Caeli » 03 mai 2023 16:36

Oui genre intégrer la calculatrice :D
Bertrand Frezet
Caeli Conseil
www.caeli-conseil.fr

sebastien38
Gourou
Messages : 438
Enregistré le : 27 mars 2014 09:42

Re: CHangement norme dimensionnement chauffage

Message par sebastien38 » 09 mai 2023 08:24

Il y a quand même un biais assez extrême avec la saisie des infiltrations, que ce soit n50 ou Q4...

Sur les collectifs, on mesure toujours par échantillonnage. Quid de tous les logements qui ne sont pas mesurés ? Personne ne connaîtra jamais le débit de fuite des pièces déperditives. Comment vous faites ?

J'en ai discuté avec un mesureur qui m'a dit que beaucoup de promoteurs connaissent les règles d'échantillonnage et donc savent très bien "où l'effort doit être mis"...

Avatar du membre
olivir
Mythique
Messages : 2514
Enregistré le : 06 juil. 2007 21:31
Localisation : Enerco Conseils - Aquitaine
Contact :

Re: CHangement norme dimensionnement chauffage

Message par olivir » 09 mai 2023 08:52

C'est pour ça qu'on n'a pas forcément la même qualification de l'étanchéité entre dimensionnement et calcul réglementaire. Selon moi, le dimensionnement doit être conservateur, on s'intéresse au cas le moins favorable.
Olivier Martinezenerco.free.fr
Ingénieur Conseil Indépendant
Ex-formateur partenaire d'Izuba Énergies
Membre du Réseau Aquitain de la Construction Paille et sociétaire ielo

Sebastien G6
Spécialiste
Messages : 98
Enregistré le : 21 déc. 2017 15:26

Re: CHangement norme dimensionnement chauffage

Message par Sebastien G6 » 10 mai 2023 11:02

Pour le dimensionnement, on double les infiltrations tout en négligeant les apports, on prends une température extérieure rarement atteinte (voire jamais dans ma région), puis on applique une surpuissance et on sélectionne un émetteur avec une puissance supérieure. A moins de vraiment très mal travailler sur l'étanchéité on a peu de chances de sous-dimensionner.

La seule solution serait de faire les tests pour la totalité des logements. Mais ça ne me parait pas nécessaire.

La question du débit à prendre en compte pour les pièces d'entrée d'air en hygro B me parait bien plus importante dans le bilan thermique.

Répondre